En haut, en bas, de côté,… à quoi pouvons-nous nous attendre?

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email
Share on print

Les marchés baissent … ça ne va nulle part … que faire?  Est-ce surprenant? Pas du tout et ceci n’empêche pas d’enregistrer de bonnes performances.

Je vous ai fréquemment signalé ces derniers mois qu’en général les grandes capitalisations n’étaient pas bon marché.  Voici une autre statistique intéressante:

A la fin d’une récession, le ratio cours-bénéfice (P/E) est généralement bas car les prix des titres sont plutôt déprimés.  Ce n’est pas le cas en ce moment.  Les indices boursiers des grandes compagnies ont un ratio P/E d’environ 22 (sans compter les radiations d’actifs, sinon ce serait un ratio d’environ 26) … historiquement parlant, c’est cher.  Depuis 1920, si on prend la médiane (le milieu) de chaque fois que le ratio cours-bénéfice a été élevé suivant une récession, la performance des grandes capitalisations a été en moyenne de 4.4% par année sur les dix années suivantes.

Conclusion: Si vous désirez obtenir une bonne performance, il faut absolument être très discipliné lors de la construction d’un portefeuille.  La sélection des titres prend beaucoup d’importance surtout lors d’achats de titres de grandes compagnies.

Auteur

Auteur

  • Fondée en 1996, Claret se spécialise dans la gestion de portefeuille de placements afin de répondre aux besoins grandissants d’une clientèle d’investisseurs privés à valeur nette élevée.

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.