L’activisme dérange, mais est rentable pour les actionnaires

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email
Share on print

Les investisseurs activistes n’ont pas tous autant de culot que Bill Ackman, de Pershing Square Capital Management, à l’égard du Canadien Pacifique (CP), mais ils sont plus nombreux à réclamer des changements dans les entreprises dans lesquelles ils ont investi.

Lire la suite sur Les Affaires

Auteur(s) :

Auteur(e) :

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.