Les «in» et les «out» de l’investisseur en récession

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email
Share on print

À ce qu’on dit, les vénérables États-Unis d’Amérique ne seraient plus qu’à un poil d’entrer en récession. Certaines institutions comme la Banque de Montréal croient plutôt que l’Oncle Sam est déjà dans la terrible période. Difficile de s’y retrouver.

Lire la suite sur Cyberpresse…

Auteur

Auteur

  • Claret

    Fondée en 1996, Claret se spécialise dans la gestion de portefeuille de placements afin de répondre aux besoins grandissants d’une clientèle d’investisseurs privés à valeur nette élevée.

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.