La valeur des actions privilégiées canadiennes a trop reculé, dit Vincent Fournier

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email
Share on print

Le secteur des actions privilégiées canadiennes a connu une période très difficile au cours des 12 derniers mois et le temps est venu de profiter d’une baisse exagérée de cette catégorie de titres, selon Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuille chez Claret.

Écouter cette entrevue sur le site du journal Les Affaires

Auteur

Auteur

  • Claret

    Fondée en 1996, Claret se spécialise dans la gestion de portefeuille de placements afin de répondre aux besoins grandissants d’une clientèle d’investisseurs privés à valeur nette élevée.

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.