GLV: le fondateur achète une division, un actionnaire s’indigne

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email
Share on print

GLV (Tor., GLV.A) veut revendre sa division de pâtes et papiers à son cofondateur pour 65 M$. Critiquée par un important actionnaire, la transaction a été faite en toute indépendance, défend la direction de l’entreprise montréalaise.
Lire la suite sur Les Affaires

Auteur(s) :

Auteur(e) :

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.