Un plancher à la peur

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email
Share on print

Plusieurs analystes anticipent une année difficile. Deux facteurs me portent à croire que le futur boursier est plus rose que le tableau peint par les médias : un niveau d’évaluation bas et un excès de liquidités.

Lire la suite sur Les Affaires

Auteur(s) :

Auteur(e) :

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.