5 idées pour tirer le meilleur de la méthode de la moyenne d’achat (« Dollar-Cost Averaging »)

Si vous participez au régime de retraite de votre employeur ou que vous avez accès à un programme d’achat d’actions, vous utilisez probablement la stratégie de la moyenne d’achat ou l’investissement périodique sans même vous en rendre compte.
Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email
Share on print

Si vous participez au régime de retraite de votre employeur ou que vous avez accès à un programme d’achat d’actions, vous utilisez probablement la stratégie de la moyenne d’achat ou l’investissement périodique sans même vous en rendre compte. Chaque fois que le marché ou l’action en question baisse et que vous faîtes une contribution, vous vous trouvez à en acheter un peu plus et vice-versa. À long terme, c’est une stratégie payante et beaucoup moins stressante, ce qui est plutôt rare en investissement.

Que vous ayez accès ou pas à ce genre de programme par l’entremise de votre employeur, il est tout autant possible de pouvoir mettre en place ce genre de stratégie. Ça demande un peu plus d’effort de votre part, mais ça vaut le coup. Voici donc 5 idées pour vous aider à tirer le meilleur de la méthode de la moyenne d’achat (« Dollar-Cost Averaging ») :

1. Commencer le plus tôt possible

En investissement, le temps doit être votre ami. Voici donc un exemple qui illustre la différence entre deux individus qui commencent à investir. Rachel commence à 25 ans et Simon à 35 ans.

Rachel

  • Elle commence à épargner à 25 ans
  • 6 000$/année (500$/mois)
  • Elle épargne pendant 10 ans, jusqu’à 34 ans, puis elle arrête complètement
  • Total épargné = 60 000$
  • Rendement de 8% composé annuel toute sa vie
  • Retraite à 65 ans.
    Total à la retraite = 1 000 000$

Simon

  • Il commence à épargner à 35 ans
  • 6 000$/année (500$/mois)
  • Il épargne pendant 30 ans, jusqu’à 64 ans.
  • Total épargné = 180 000$
  • Rendement de 8% composé annuel toute sa vie
  • Retraite à 65 ans
    Total à la retraite = 800 000$

En effet, en commençant 10 ans plus tôt, Rachel aura plus d’argent que Simon, même si elle a épargné 3 fois moins que lui (60 000$ vs 180 000$)! C’est la puissance de l’intérêt composé!

2. Payez-vous en premier

En général, vos dépenses au cours de votre vie risquent de varier davantage que vos revenus. Alors, faites-en sorte que votre première dépense soit… vous-même! Épargner, c’est se payer soi-même. Consacrez donc un pourcentage fixe de vos revenus à l’épargne et assurez-vous d’augmenter les montants selon la trajectoire de vos revenus (en espérant qu’ils augmentent bien sûr). Dépendamment de vos objectifs personnels, vous devriez économiser au moins 15% à 20% de vos revenus chaque année. Si c’est trop pour votre budget, une idée serait de commencer avec un pourcentage plus bas et augmenter de 1% chaque année jusqu’à ce que vous atteigniez 15%.

3. Respectez votre plan de départ

Si vous avez l’intention d’investir sur une longue période (au moins 10 ans), il y a de fortes chances que vous connaissiez votre lot d’inquiétudes, d’euphorie, de crash, de bulles et j’en passe. Année après année, depuis plus de 100 ans, les marchés boursiers surmontent des murs d’inquiétudes. Il y en a eu, et il y en aura d’autres. Assurez-vous de rester fidèle au plan de départ et n’essayez pas de trop réfléchir avant chaque contribution que vous faites. Vous ferez quelques contributions au moment idéal, et quelques contributions à de moins bons moments, mais en moyenne, vous obtiendrez un rendement raisonnable. Un bon rendement à long terme ne dépendra donc pas de votre point d’entrée sur les marchés, mais plutôt de la discipline dont vous avez fait preuve!

4. Si vous avez un montant forfaitaire à investir, ça fonctionne aussi!

Un montant forfaitaire consiste simplement en une somme d’argent importante à investir. Les gens ont tendance à avoir un montant forfaitaire lorsqu’ils vendent leur entreprise, leur maison ou reçoivent un héritage par exemple. La stratégie de la moyenne d’achat ou l’investissement périodique peut parfaitement être utilisée dans ce cas, mais voici quelques statistiques que vous devriez considérer.

Nous avons étudié chaque période de 3, 6, 12, 24 et 36 mois entre 1928 et 2020, c’est-à-dire plus de 1000 observations et nous nous sommes posé la question : quelle aurait été la meilleure option pour un individu qui avait eu 120 000$ à investir? Aurait-il été mieux de l’investir d’un seul coup ou aurait-il été mieux de le diviser en tranches égales et l’investir périodiquement. Les résultats de cette étude sur le S&P 500 sont les suivants :

120 000$ investi périodiquement vs investi d’un seul coup (forfaitaire)

Nombre de mois choisi pour investirRendement moyen de l’investissement périodique pour la période choisieRendement moyen de l’investissement forfaitaire pour la période choisieStratégie la plus avantageuse% du temps où l’investissement forfaitaire aurait été favorable
3 mois = 40 000$ chaque mois1.2%2.8%Investissement forfaitaire67%
6 mois = 20 000$ chaque mois2.4%5.5%Investissement forfaitaire69%
12 mois = 10 000$ chaque mois5.1%11.3%Investissement forfaitaire72%
24 mois = 5 000$ chaque mois10.9%23.5%Investissement forfaitaire79%
36 mois = 3 333$ chaque mois17.0%36.9%Investissement forfaitaire81%

L’individu aurait été mieux d’investir d’un seul coup plutôt que périodiquement, et ce peu importe le nombre de mois choisi. Par exemple, 120 000$ investi d’un seul coup auraient généré un rendement moyen de 2.8% sur une période de 3 mois tandis qu’investir 40 000$ par mois, pendant 3 mois consécutifs aurait généré en moyenne un rendement de 1.2%. Au bout de 3 mois, l’individu aurait donc eu 1.6% d’argent de plus dans ses poches. Et dans ce cas-ci, l’investissement forfaitaire aurait été la meilleure stratégie 67% du temps ou 2 fois sur 3.

Ce tableau démontre également que plus la période choisie pour investir est longue, moins l’investissement périodique est avantageux. La raison est simple et comme j’explique dans ma vidéo, le marché monte plus souvent qu’il ne baisse!

5. Choisissez une stratégie avec laquelle vous êtes confortable

Investir n’est pas seulement une question de chiffres. Il y a beaucoup d’émotions en jeu et chaque individu doit réfléchir à la meilleure manière de faire fructifier ses investissements. Choisir d’investir un montant forfaitaire en un seul coup signifie aussi prendre le risque que le marché recule dès le mois suivant. Pensez à si vous aviez commencé en février 2020. Cependant, comme par le passé après une période difficile, le marché est remonté plus haut qu’il ne l’était avant la crise. Les deux stratégies expliquées dans cet article sont appropriées et doivent être considérées conjointement avec votre personnalité. Si vous avez de l’argent à investir, choisir entre déployer la totalité du montant maintenant, sur 3 mois, 6 mois ou même un an, est une chose à laquelle vous devriez réfléchir.

Auteur

Auteur

  • Maxime détient une maîtrise en finance de l‘Université de Sherbrooke et est détenteur de la charte CFA depuis 2019. Il s’est joint à l’équipe de Claret en 2016 à titre d’analyste en placement junior et a été promu au poste de gestionnaire de portefeuille en 2019.

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.