Des indicateurs économiques qui pourraient être utiles pour les investisseurs

Les économies évoluent au fil du temps, à travers les différentes étapes d’un cycle économique. Pour évaluer la santé et la trajectoire de l’économie d’un pays, les décideurs politiques, les économistes et les investisseurs utilisent des outils appelés « indicateurs économiques ».  Les indicateurs économiques sont des points de données statistiques qui donnent un aperçu des performances d’une économie, afin que les investisseurs et les gouvernements puissent prendre des décisions financières en connaissance de cause. Ils peuvent être constitués d’un seul point de données ou d’une combinaison de plusieurs points de données qui tendent à évoluer dans la même direction. 

La plupart des indicateurs économiques sont des données officielles, produites par des gouvernements ou des organisations à but non lucratif. Il existe trois principaux types d’indicateurs économiques : les indicateurs avancés, les indicateurs coïncidents et les indicateurs retardés. 

Indicateurs avancés

Les indicateurs avancés signalent les changements potentiels à venir dans l’économie, avant qu’elle ne commence à s’orienter dans une direction particulière. Les décideurs politiques, les économistes et les investisseurs intègrent les indicateurs avancés dans leur processus de prise de décision, afin de s’assurer que leurs choix sont conformes aux conditions économiques prévues.

Les indicateurs avancés comprennent des données telles que les indices boursiers, les permis de construire et les enquêtes sur la confiance des consommateurs. 

  1. Indices boursiers : Les performances des marchés boursiers peuvent refléter les attentes des investisseurs en matière de croissance économique. Une hausse des prix des actions peut être un signe d’optimisme, tandis qu’une baisse peut être un signe d’incertitude.
  2. Permis de construire : Une augmentation des permis de construire suggère une hausse probable de l’activité de construction, ce qui peut entraîner une croissance économique grâce à l’augmentation de l’emploi et des dépenses.
  3. Enquêtes sur la confiance des consommateurs : Cet indicateur mesure le sentiment des consommateurs quant aux perspectives de l’économie. Un niveau de confiance élevé entraîne souvent une augmentation des dépenses, tandis qu’un niveau de confiance faible peut entraîner une baisse de l’activité des consommateurs.

Indicateurs coïncidents

Les indicateurs coïncidents fournissent des informations sur l’état actuel de l’économie et reflètent l’activité économique en cours. Les indicateurs coïncidents sont le plus souvent utilisés pour confirmer les conditions économiques actuelles et soutenir l’existence d’une tendance dans le cycle économique. 

Les indicateurs coïncidents comprennent des données telles que l’emploi salarié, les ventes au détail et l’indice de production industrielle. 

  1. Emploi salarié : Le nombre total de travailleurs rémunérés à temps plein et à temps partiel dans les secteurs public et privé peut nous renseigner sur la santé du marché de l’emploi et les conditions économiques générales. Lorsque les entreprises embauchent, elles signalent aux acteurs du marché qu’elles sont performantes. L’augmentation des revenus peut également entraîner une hausse des dépenses de consommation.
  2. Ventes au détail : Le revenu total généré par les établissements de vente au détail peut donner une idée des habitudes de dépenses des consommateurs, de leur confiance et de la demande économique. Lorsque les ventes sont plus élevées et que les consommateurs dépensent plus, les entreprises du secteur de la vente au détail du marché boursier ont tendance à mieux se comporter. 
  3. Indice de la production industrielle : Cet indice, qui englobe l’industrie manufacturière, l’industrie minière et les services publics, reflète la production collective de secteurs économiques cruciaux. Cet indicateur permet de comprendre l’ensemble de l’activité industrielle et son impact sur l’économie.

Indicateurs retardés

Les indicateurs retardés sont des points de données qui confirment ou valident des tendances qui se sont déjà produites. Ils fournissent une vue rétrospective de l’économie et sont utilisés pour évaluer l’impact d’événements ou de politiques antérieurs. 

Les indicateurs retardés comprennent des données telles que le produit intérieur brut, l’indice des prix à la consommation et l’évolution des coûts de la main-d’œuvre. 

  1. Produit intérieur brut (PIB) : Le PIB mesure la valeur totale de tous les biens et services produits dans un pays au cours d’une période donnée. Les variations du PIB dans le temps révèlent les tendances et les changements dans la production économique, ce qui en fait un indicateur clé de la santé économique globale d’une nation.
  2. Indice des prix à la consommation (IPC) : L’IPC suit l’évolution du niveau moyen des prix d’un panier de biens et de services couramment achetés par les ménages. Il donne un aperçu des pressions inflationnistes ou déflationnistes et permet d’évaluer l’impact de la hausse ou de la baisse des prix sur le pouvoir d’achat, le coût de la vie et la croissance des salaires. 
  3. L’évolution des coûts de la main-d’œuvre : Cet indicateur mesure l’évolution des dépenses de main-d’œuvre, y compris les salaires et les avantages sociaux. Cet indicateur fournit des informations sur les conditions du marché du travail et les pressions sur les coûts. 

N’oubliez pas que les indicateurs économiques sont tous interconnectés, ce qui signifie que les variations d’un indicateur peuvent avoir une incidence sur les autres. C’est pourquoi les économistes et les analystes examinent plusieurs indicateurs afin d’obtenir une compréhension globale de l’économie.

En comprenant ces indicateurs, les investisseurs peuvent faire des choix plus éclairés et mieux naviguer dans le monde complexe de la finance et de l’économie.

Auteur(e)

  • Caroline Maughan
    Caroline a commencé sa carrière professionnelle en 2018, travaillant comme analyste dans l'industrie de gestion d’actifs. Elle est titulaire d’un baccalauréat en commerce, avec spécialisation en finance, de l’Université Concordia et détient le titre de CFA depuis 2023. Caroline s’est jointe à l’équipe de Claret à la fin de 2022 en tant que gestionnaire de portefeuille associée et a depuis évolué vers le rôle de gestionnaire de portefeuille.

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.