Gestionnaires en action: impossible de prévoir les mouvements boursiers

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email
Share on print

Les investisseurs qui tentent de synchroniser leurs investissements avec les mouvements boursiers on beaucoup plus à perdre qu’à gagner, soutient Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuilles chez Claret. Ce dernier explique par exemple que de nombreux facteurs doivent être réunis pour arriver à vendre au sommet et à racheter plus tard au creux, il faut arriver à prédire correctement quand les marchés amorceront leur correction, l’ampleur de la chute et la vélocité à laquelle les indices toucheront leur creux avant de repartir à la hausse. Un tâche pratiquement impossible, même pour le plus avisé des investisseurs.

Visionner l’entrevue sur Les Affaires

Auteur

Auteur

  • Fondée en 1996, Claret se spécialise dans la gestion de portefeuille de placements afin de répondre aux besoins grandissants d’une clientèle d’investisseurs privés à valeur nette élevée.

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.