L’achat d’une maison au Canada: étapes et outils pour planifier son budget

Acheter sa première maison est un projet qui demande de la planification financière agile, de la préparation et bien sûr une budgétisation judicieuse. Voici une liste d’étapes et d’outils pour vous aider à épargner pour une maison et à atteindre votre objectif de devenir propriétaire. 

1. Déterminer le montant de la mise de fonds

La première étape consiste à bâtir une mise de fonds – habituellement un minimum de 5% de la valeur de la propriété dans le cas d’une maison ou d’un condo. La mise de fonds minimale peut varier selon le type de propriété achetée: duplex, triplex, immeuble à revenus, résidence secondaire, etc. Un courtier hypothécaire indépendant peut vous aider à naviguer à travers les différentes modalités. 

Si votre mise de fonds représente moins de 20% du prix d’achat, vous devrez assurer votre prêt hypothécaire. Une prime sera donc ajoutée aux calculs et augmentera votre prêt ainsi que vos paiements. 

Consultez cet outil du site Web de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) pour vous aider à établir un budget.

2. Épargner la mise de fonds

Une fois le prix d’achat et le montant de mise de fonds nécessaire établis, il faut planifier votre stratégie d’épargne. Une stratégie populaire est de contribuer un montant fixe périodiquement dans un des différents véhicules d’épargnes disponibles comme le CELI, REER et prochainement le CELIAPP. Je vous invite à communiquer avec moi ou votre institution financière si vous avez besoin d’être accompagné.

Devriez-vous investir vos économies en attendant d’atteindre votre montant pour votre mise de fonds? Cela dépend surtout de votre horizon de placements, c’est-à-dire dans combien de temps vous aurez besoin des sous. Encore une fois, je vous invite à communiquer avec un professionnel pour discuter de cette question.

Voici un deuxième outil afin d’estimer le temps que cela peut prendre pour épargner votre mise de fonds.

3. Prévoir les coûts irrécupérables

Finalement, il faut tenir compte des coûts irrécupérables, y compris les coûts initiaux et les coûts récurrents qui suivront. 

Coûts irrécupérables à l’achat comprennent:

  • La taxe de bienvenue: calculateur
  • Les rénovations (mineurs ou majeurs)
  • Des meubles
  • Frais de notaire
  • Frais de déménagement

Coûts récurrents peuvent comprendre:

  • Paiements hypothécaires
  • Taxes municipales annuelles: calculateur
  • Taxes scolaires annuelles: calculateur 
  • Les réparations
  • Paiements d’assurance habitation
  • Frais de copropriété (si applicable)

Il est primordial d’avoir encore les fonds nécessaires après avoir déboursé le montant nécessaire pour votre mise de fonds pour payer les dépenses énumérées ci-haut. Lorsqu’il s’agit de devenir propriétaire, il faut toujours se préparer aux imprévus, car les coûts inattendus peuvent rapidement vous surprendre.

Auteur

Auteur

  • Maxime détient une maîtrise en finance de l‘Université de Sherbrooke et est détenteur de la charte CFA depuis 2019. Il s’est joint à l’équipe de Claret en 2016 à titre d’analyste en placement junior et a été promu au poste de gestionnaire de portefeuille en 2019.

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.