Payer une prime pour acheter des titres «sûrs», est-ce un placement « sûr »?

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email
Share on print

Les investisseurs sont prêts à payer une prime importante pour acheter des titres «sûrs». À long terme, cela peut être une grave erreur, dit Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuilles chez Claret.

Visionner l’entrevue sur Les Affaires

Auteur

Auteur

  • Fondée en 1996, Claret se spécialise dans la gestion de portefeuille de placements afin de répondre aux besoins grandissants d’une clientèle d’investisseurs privés à valeur nette élevée.

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.