Quelques types d’ordre de bourse expliqués 

Négocier des actions ne se résume pas seulement à obtenir le meilleur prix à l’achat ou à la vente. Les investisseurs cherchent aussi à exercer un contrôle sur des aspects comme le moment et le nombre d’actions négociées au moyen de différents types d’ordres.

Les différents types d’ordres peuvent produire des résultats très différents. Il est donc important, lorsque vous négociez des titres, de bien comprendre les types d’ordres et de choisir celui qui convient le mieux selon la situation et le résultat escompté. Considérez chaque type d’ordre comme un outil ayant une utilité qui lui est propre. Que votre objectif soit d’exécuter votre ordre rapidement, de contrôler le prix de votre transaction ou de limiter les pertes, vous devrez déterminer le type d’ordre qui vous permettra d’atteindre le résultat souhaité.

Tout investisseur devrait connaître ces trois principaux types d’ordres : les ordres au marché, les ordres à prix limité et les ordres à seuil de déclenchement. 

Les ordres au marché

Les ordres au marché permettent aux négociateurs d’acheter ou de vendre des titres au meilleur prix disponible sur le marché lorsque leur ordre est envoyé pour exécution. Lorsqu’ils achètent, les investisseurs paient le prix vendeur ou un prix proche de celui-ci ; lorsqu’ils vendent, ils reçoivent le prix acheteur ou un prix proche de celui-ci, en fonction du volume et de la liquidité. Pendant les heures habituelles de négociation, les ordres de marché sont généralement exécutés presque instantanément.

En général, un ordre au marché convient lorsque vous estimez que le prix d’une action est juste, lorsque vous êtes sûr de vouloir que votre ordre soit exécuté, ou lorsque vous souhaitez une exécution immédiate.

Le principal inconvénient des ordres au marché est que leur exécution peut se révéler coûteuse, en particulier lorsque l’ordre est passé pour un titre peu négocié, ou lorsque l’ordre est important par rapport au volume de négociation normal. Dans de tels cas, un ordre d’achat au marché peut être exécuté à un prix élevé ou, à l’inverse, un ordre de vente au marché peut être exécuté à un prix bas si aucun courtier n’est disposé à négocier à de meilleurs prix.

Les ordres à prix limité 

Les acheteurs et les vendeurs qui s’inquiètent de la possibilité de négocier à des prix inacceptables ajoutent des instructions fixant des limites de prix à leurs ordres. Un ordre accompagné d’une instruction de prix limité est appelé ordre à prix limité. Un ordre à prix limité permet également d’obtenir le meilleur prix immédiatement disponible, mais il vous permet aussi de fixer un prix limite.

Dans le cas d’un ordre d’achat à prix limité, vous précisez le prix maximum que vous êtes prêt à payer. Un ordre d’achat à prix limité est passé à un prix limite égal ou inférieur au prix du marché qui prévaut au moment de passer l’ordre.

Dans le cas d’un ordre de vente à prix limité, vous indiquez le prix minimum auquel vous êtes prêt à vendre. Un ordre de vente à prix limité est saisi à un prix limite égal ou supérieur au prix du marché qui prévaut au moment de passer l’ordre.

Les ordres à prix limité ne seront exécutés qu’au prix précisé, ou mieux. Ils vous permettent donc de mieux contrôler le prix de l’opération que les ordres au marché.

Le principal inconvénient des ordres à prix limité est qu’ils peuvent ne pas être exécutés. En effet, les ordres à prix limité ne sont pas exécutés si le prix limite d’un ordre d’achat est trop bas, si le prix limite d’un ordre de vente est trop élevé, ou encore pendant les périodes de forte volatilité du marché. En moyenne, les ordres à prix limité produisent de meilleurs résultats que les ordres au marché, mais il arrive souvent qu’ils ne soient pas exécutés, ce qui se traduit par des occasions de négociation manquées.

Les ordres à seuil de déclenchement 

Un ordre à seuil de déclenchement est un type d’ordre utilisé pour acheter ou vendre des titres lorsque le prix du marché atteint une valeur donnée, appelée prix de déclenchement. Si l’action atteint le prix de déclenchement, l’ordre devient un ordre au marché et est exécuté au prochain prix disponible. Si l’action n’atteint pas le prix de déclenchement, l’ordre n’est pas exécuté. 

Un ordre d’achat à seuil de déclenchement n’est valable qu’une fois qu’un prix dépasse le prix de déclenchement précisé et le prix du marché qui prévaut au moment de passer l’ordre. Les opérateurs utilisent généralement les ordres d’achat à seuil de déclenchement lorsqu’ils pensent que le prix d’un actif continuera à augmenter une fois qu’il aura dépassé un certain niveau de résistance.

Les ordres à seuil de déclenchement ou ordre de vente à seuil de déclenchement (« stop loss » en anglais) sont appelés ainsi puisqu’ils sont utilisés pour minimiser les pertes sur les positions existantes. Un ordre de vente à seuil de déclenchement devient valide dès qu’une opération se produit à un prix égal ou inférieur au prix déclencheur. Par exemple, un opérateur peut placer un ordre de vente à seuil de déclenchement sous le prix actuel du marché afin de limiter les pertes potentielles si le prix continue de baisser.

Les ordres à seuil de déclenchement sont souvent utilisés comme outil de gestion du risque, permettant aux opérateurs de vendre automatiquement une position si le marché évolue d’une façon qui leur est défavorable.

Comme les ordres de vente à seuil de déclenchement s’exécutent lorsque les prix baissent et les ordres d’achat à seuil de déclenchement s’exécutent lorsque les prix augmentent, les négociateurs qui utilisent les ordres à seuil de déclenchement peuvent influencer la dynamique du marché : leurs ordres de vente font baisser les prix en période de baisse, tandis que leurs ordres d’achat font monter les prix lorsque la tendance est à la hausse.

Un ordre à plage de déclenchement combine un ordre à seuil de déclenchement et un ordre à prix limité. Il donne aux négociateurs encore plus de contrôle, en précisant un prix de déclenchement et un prix limite. Lorsque le prix du marché atteint le prix de déclenchement, l’ordre à seuil de déclenchement devient un ordre à prix limité, et l’opération ne sera exécutée qu’à un prix égal ou supérieur au prix de déclenchement précisé.

Les ordres à plage de déclenchement sont utiles sur les marchés volatils, lorsque les prix varient rapidement. Ils permettent aux négociateurs de fixer des niveaux de prix exacts pour l’exécution des opérations et d’atténuer les risques associés aux glissements ou aux écarts de prix inattendus. Le principal inconvénient des ordres à plage de déclenchement est que leur exécution n’est pas garantie. Ils ne seront pas exécutés si les conditions de prix spécifiées ne sont pas remplies, ce qui peut conduire à des opportunités manquées.   

Il est essentiel de comprendre les différents types d’ordres dont disposent les négociateurs, tels que les ordres de marché, les ordres à prix limité et les ordres à seuil de déclenchement, afin d’optimiser les résultats des transactions boursières. En maîtrisant ces types d’ordres fondamentaux et en les intégrant de manière stratégique, les négociateurs peuvent naviguer dans les complexités du marché avec plus de précision et de confiance, ce qui contribue à améliorer leur réussite globale.

Auteur(e)

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.