Que se passe-t-il avec Gamestop, AMC et les autres titres chouchous des réseaux sociaux

C’est un « short squeeze » ! Ce que nous voyons en ce moment, c'est un bon vieux jeu de « chicken » !
Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email
Share on print

Qu’est-ce qu’une vente à découvert ?

Une vente à découvert est une transaction que l’on exécute à l’envers. En d’autres mots, les boursicoteurs vont commencer par vendre des actions ordinaires et, par la suite, ils vont essayer de les racheter plus tard à un prix plus bas.  Évidemment, une opération de vente à découvert s’exécute lorsque nous croyons que les actions d’une entreprise sont surévaluées.  Les investisseurs connaissent mal les risques de l’opération de vente à découvert.  C’est dangereux et très risqué.  Des joueurs aguerris, fortunés et reconnus pour leur expertise boursière ont fait banqueroute à cause de cette stratégie.

Quels sont les risques associés à une vente à découvert ?

Lorsque vous vendez des titres que vous ne possédez pas, vous devez alors emprunter le certificat électronique afin de le remettre aux acheteurs en contrepartie de votre transaction.  Si vous ne pouvez pas livrer, vous pourriez être contraint de les racheter à n’importe quel prix. En outre, lorsque vous empruntez des actions dans le cadre d’une vente à découvert, vous devez également garantir une exigence de marge en conservant des liquidités ou d’autres valeurs dans votre portefeuille.  La marge obligatoire va augmenter lorsque le prix de l’action que vous avez vendue à découvert augmente.  Puisqu’il n’existe, théoriquement, pas de limite à la hausse d’un titre, la marge exigible dans le cadre d’une vente à découvert peut facilement être impossible à combler…  Il y a donc le risque soutenu que vos exigences de marge deviennent trop importantes pour vos moyens … Dans ce cas, un appel de marge non respecté (par un dépôt de nouvelles sommes au compte) force un rachat des titres à découvert… Ce rachat se fait au prix de marché en vigueur et peut engendrer de lourdes pertes.  Ce scénario a déjà été la cause d’importantes faillites !

Il existe également toute une série de règles pour gérer l’emprunt de titres dans le cadre des ventes à découvert.  Ces règles sont peu connues et le courtier avec qui vous faites affaire peut se réserver le droit de changer ces règles sans préavis même si le résultat vous cause un préjudice sérieux. Vendre à découvert, c’est un peu comme le matador qui agite son drapeau rouge devant un taureau en pensant qu’ils ne courent aucun risque. Quand le taureau décide que ce n’est plus avec le drapeau qu’il a envie de jouer, il n’y a pas grand-chose à faire d’autre que de partir en courant!

Qu’est-ce qu’un « short squeeze » ?

Le plus grand risque de la vente à découvert est ce que les anglophones nomment le « short squeeze ».  C’est lorsque les spéculateurs sont contraints à racheter une vente à découvert parce que le respect des exigences de marges leur est impossible…

Dans le cas de Gamestop, on comptait apparemment une position à découvert de 130% des actions de la société.  Cela signifie que pour chaque action en circulation, 1.3 actions ont été vendues à découvert. Ça ne prend pas la fameuse « tête à Papineau » pour comprendre que de trouver des actions à emprunter pour régler la vente à découvert peut devenir une tâche difficile !  Par conséquent, une proie facile pour un « short squeeze » en bonne et due forme créé dans le cas d’une pression à la hausse soutenue par des vagues d’acheteurs.

De plus, la communauté des médias sociaux financiers s’est rassemblée pour contrer les grosses poches profondes des gestionnaires de fonds de couvertures qui vendent à découvert certains titres. Ce faisant, le nombre important de petits acheteurs a exercé une pression à la hausse temporaire, mais soutenue, de façon à faire monter le prix des titres d’une manière complètement folle et farfelue !

Un accident que l’on peut éviter !

Ce que nous voyons en ce moment, c’est un bon vieux jeu de « chicken » !  Quand deux voitures foncent l’une contre l’autre pour voir quel pilote sera le premier à prendre peur et changer de direction !  Eh bien, il y aura éventuellement un accident et une énorme somme d’argent sera perdue !!!

Nous avons vu les médias sociaux rassembler des gens qui pensaient pouvoir prendre le Capitole, alors une attaque contre les vendeurs à découvert est une aventure qui semble bien ordinaire !

Il y a beaucoup de gens qui ne savent pas comment un impact financier peut faire vraiment mal … pour poursuivre dans la même analogie …

Comme un bon vieux jeu de « chicken », cela peut être intéressant à regarder dans le cadre d’un film, mais on ne vous conseille pas d’y participer …

Vincent Fournier et Maxime Dubé

Gestionnaires de portefeuilles chez Claret

Auteurs

Auteurs

  • Maxime détient une maîtrise en finance de l‘Université de Sherbrooke et est détenteur de la charte CFA depuis 2019. Il s’est joint à l’équipe de Claret en 2016 à titre d’analyste en placement junior et a été promu au poste de gestionnaire de portefeuille en 2019.

  • Vincent a commencé sa carrière en 1999 et est détenteur de la charte CFA depuis 2004. Il détient un baccalauréat en administration des affaires et une maîtrise en économie. Il est membre du conseil d’administration de l’association CFA Montréal depuis 2005 et y a occupé le poste de président en 2010-11. Vincent s’est joint à l’équipe Claret en 2002.

Votre argent compte.

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour savoir quand nous publions de nouvelles informations.